Top 5PriceChange
NEIC4606,98%
SGBC8 4005,00%
NTLC1 1004,76%
NSBC3 6002,86%
SCRC9151,67%
Flop 5PriceChange
BOAS1 530-7,27%
SIVC420-6,67%
PALC1 550-2,82%
STBC1 185-1,25%
ONTBF4 400-1,12%
Market Activities
Value75 318 230 FCFA
Equities Capitalization5 014 503 883 492 FCFA
Bonds Capitalization3 478 490 186 221 FCFA
BRVM-10174,050,79%
BRVM-C178,220,59%

LA BRVM ACCUEILLE UNE SESSION D’ECHANGES SUR LA DIGITALISATION DES MARCHES DE CAPITAUX AFRICAINS

Abidjan, 08 mai 2018 : La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a accueilli une session d‘échanges sur « la digitalisation des marchés de capitaux africains : le cas de M-AKIBA au Kenya » en collaboration avec Making Finance Work for Africa (MFW4A) de la Banque Africaine de Développement (BAD), le 08 mai 2018 à son siège.

Cette session, qui a vu la participation des acteurs des secteurs financiers et des télécommunications, s’est articulée autour d’une téléconférence, retransmise depuis Nairobi, et d’échanges sur les enjeux de la digitalisation des marchés de capitaux africains.

La téléconférence, qui a permis de présenter le projet et de discuter des enseignements tirés du lancement du premier produit obligataire dénommé M-AKIBA, a été animée par les promoteurs de celui-ci, le Nairobi Securities Exchanges, le Ministère Kenyan des Finances et la Banque Centrale du Kenya. Les échanges qui s’en sont suivis avec les participants ont porté sur le potentiel de réplication et de développement de ce modèle sur d’autres marchés africains et notamment les prérequis de la digitalisation et ses répercussions pour le marché financier régional de l’UEMOA et son écosystème.

Dr Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur Général de la BRVM, a indiqué que « l’expérience du Kenya avec M-AKIBA est un bel exemple sur lequel les autres bourses pourraient s’appuyer en prenant soin, évidemment de scruter, d’analyser, d’explorer les points forts et tirer enseignement des points faibles pour d’éventuelles améliorations ».

Service Communication et Relations Publiques
BRVM – DC/BR