Top 5CoursVariation
FTSC1 1107,25%
PALC1 0657,04%
BOAN3 5955,74%
NSBC4 7004,56%
SHEC7304,29%
Flop 5CoursVariation
CIEC1 300-4,41%
ECOC3 250-4,41%
SMBC2 500-3,85%
CABC630-3,08%
BOABF3 400-2,86%
Activités du marché
Valeur des transactions137 627 464 FCFA
Actions4 199 367 735 481 FCFA
Capitalisation des obligations4 287 469 579 154 FCFA
BRVM-10129,80-0,40%
BRVM-C141,06-0,04%

23EME CONFERENCE ANNUELLE DE L’ASEA

Kasane, Botswana, 25 Novembre 2019

Ce lundi 25 Novembre 2019, Dr. Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur Général de la BRVM et du DC/BR, Vice-Président de l’Association des Bourses Africaines (African Securities Exchanges Association - ASEA) a participé au quatrième panel de la Conférence Annuelle de l’Association sur le thème : « Synergies entre Gouvernements, Régulateurs des Marchés de Capitaux et Bourses ». 

En plus de ce dernier, le panel était constitué des experts ci-après :

  • Madame Rajakumari Jandhyala, modérateur du panel et Président Directeur Général de YAATRA Ventures, un fonds d’investissement spécialisé dans les infrastructures et l’énergie ;
  • Madame Juliana White, Avocate et experte de la régulation des marchés de capitaux ;
  • Monsieur Pierre Celestin Rwabukumba, Directeur Général de la Bourse du Rwanda ;
  • Monsieur Odirile Merafhe, Vice-Président de Business Botswana, l’agence de promotion et de développement des investissements du Botswana.

Durant près d’une heure, ces éminents experts ont abordé la question des synergies entre les Etats, les Régulateurs des marchés de capitaux et les Bourses afin de bâtir des marchés de capitaux résilients en Afrique dans un souci de bien être économique et de développement social. 

Au cours de son intervention, Dr. Edoh Kossi AMENOUNVE a particulièrement insisté sur les défis du Marché Financier Régional. Ainsi, le Directeur Général de la BRVM et du DC/BR a révélé que (i) le financement du secteur privé par le marché, (ii) l’attraction des Petites et Moyennes Entreprises à la cote, (iii) le développement de l’actionnariat populaire et (iv) la diversification de l’offre de titres à travers la création de nouveaux marchés ou de nouveaux produits constituent les enjeux majeurs à relever au cours des prochaines années. 

Il a également salué l’interaction entre les Etats de l’UEMOA, le Régulateur du marché et la BRVM et a appelé à développer encore plus ces liens dans un souci d’intégration régionale. 

En conclusion de son intervention, le Directeur Général de la BRVM et du DC/BR a fait un plaidoyer auprès des Etats africains pour l’accroissement des privatisations et le soutien des PME. 

A propos de la BRVM

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a été créée le 18 décembre 1996 à Cotonou (BÉNIN). Il s’agit d’un marché électronique entièrement intégré avec 8 pays membres d’Afrique de l’Ouest : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. En plus des instruments de capitaux propres (actions), la BRVM propose l’émission et le négoce d’instruments de dette (obligations).

La BRVM offre aux investisseurs un environnement de négociation de classe mondiale avec des systèmes de négociation et de règlement/livraison à la pointe de la technologie. La BRVM assume la vice-présidence du comité exécutif de l’Association des bourses de valeurs africaines (ASEA) et est membre du Conseil d’intégration des marchés de capitaux d’Afrique de l’Ouest (WACMIC). Depuis novembre 2016, elle est intégrée à l’indice MSCI Frontier Markets. Pour en savoir plus, visitez: www.brvm.org.

A propos de l’ASEA

L'Association des Bourses des Valeurs d'Afrique (ASEA) compte 25 bourses de valeurs. Elle vise à développer les échanges entre ses membres, améliorer la compétitivité internationale de ses membres et à fournir une plateforme pour la mise en réseau et l'échange d'informations.

Créé en 1993, l'ASEA travaille à développer le potentiel des marchés de capitaux africains. Sa vision est de permettre que les bourses de valeurs mobilières d'Afrique soient des acteurs clé de la transformation économique et sociale de l'Afrique à l'horizon 2025.

L'ASEA constitue un forum pour la communication, l'échange d'informations, la coopération et l'assistance technique entre ses membres, afin de faciliter le processus d'intégration financière pour la mobilisation effective du capital pour accélérer le développement économique de l'Afrique.

Le siège de l'ASEA est situé à Nairobi au Kenya.

 

Service Communication et Relations Publics BRVM – DC/BR