Top 5CoursVariation
BOABF3 5554,25%
SIVC2504,17%
TTLC1 3503,85%
BOAB3 7002,78%
ONTBF3 1752,75%
Flop 5CoursVariation
UNXC1 250-6,02%
CIEC1 250-3,85%
SCRC580-3,33%
CABC610-3,17%
SOGC1 700-2,86%
Activités du marché
Valeur des transactions274 974 513 FCFA
Actions4 003 054 219 136 FCFA
Capitalisation des obligations4 753 520 613 155 FCFA
BRVM-10124,630,42%
BRVM-C133,230,26%

CONFERENCE DE L’ACGN, Dr AMENOUNVE : « LA GOUVERNANCE ET L’INVESTISSEMENT RESPONSABLE SONT AUJOURD’HUI DES ENJEUX MAJEURS POUR LES SOCIETES »

 

« Gouvernance des entreprises en Afrique et enjeux pour l’accès aux capitaux », tel est le thème de la conférence annuelle organisée par l’Institut Marocain des Administrateurs (IMA) à Rabat (Maroc) ce mardi 03 mars 2020. Au cours de cette conférence qui s’inscrit dans le cycle des conférences annuelles du réseau ACGN (African Corporate Governance Network), Dr Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur Général de la BRVM a animé le panel consacré à « Investissement responsable et gouvernance : quels enjeux pour les entreprises publiques et les entreprises cotées ».

Au cours de son intervention, Dr AMENOUNVE a indiqué que la Gouvernance et l’Investissement Responsable sont aujourd’hui des enjeux majeurs pour les sociétés, en général, et pour les sociétés cotées, en particulier.

En effet, les exigences d’amélioration de la Gouvernance des sociétés cotées sont apparues suite aux scandales financiers (Enron, Palmarat etc.). Ces derniers ont mis en lumière des failles pouvant présenter des risques majeurs pour la survie des entreprises. Cela a favorisé l’apparition des lois (Sarbanne-Oxley aux Etats-Unis) ainsi que des réglementations spécifiques dans plusieurs pays.

Il est important de noter, a-t-il ajouté, que l’entreprise est le lieu par excellence d’apparition de relations conflictuelles entre les actionnaires, les dirigeants, les salariés et les autres parties prenantes.

S’agissant particulièrement des sociétés cotées, la Directeur Général de la BRVM a insisté sur le fait que les enjeux sont de taille car ces dernières font appel public à l’épargne.

C’est pour cette raison que la plupart des régulateurs ont rapidement adopté des règles de gouvernance qu’ils ont imposées ou recommandées, selon les cas, aux sociétés cotées.

Par exemple, les Bourses telles que Euronext Amsterdam, Euronext Paris, Australian Securities Exchange, Stockholm Stock Exchange, JSE ont des législations qui imposent le Reporting RSE aux sociétés cotées en Bourse.

En ce qui concerne la BRVM, le droit commun de l’OHADA, demande aux sociétés cotées, la mise en œuvre des Comités spécialisés (Audit, Gouvernance, Rémunération etc.) émanant des Conseils d’Administration.

Dr AMENOUNVE a révélé que la BRVM va bientôt adopter un code de gouvernance des sociétés cotées qui va fixer un cadre général de gouvernance et de responsabilité sociétale sur le Marché Financier Régional de l’UEMOA.

Sur la Responsabilité sociétale, Dr AMENOUNVE a fait noter que les Bourses ont massivement adhéré au Sustainable Stock Exchange (SSE), Initiative des Nations Unies qui compte à ce jour 94 membres dont 15 bourses africaines en raison de ses enjeux.

La BRVM, pour sa part, est membre du SSE depuis 2016. Dans ce cadre, à l’instar des autres membres, elle participe à l’évènement « Ring the Bell for gender équality », dont l’IFC, UN Global Compact, UN Women, WFE, Women in ETFs, sont partenaires. Cet événement est organisé à travers le monde lors de la Journée Internationale de la Femme, le 08 mars.

Au-delà de cette initiative, la BRVM conformément aux diligences du SSE, œuvre également à la promotion du genre au sein de ses instances de gouvernance et managériale. Par ailleurs, en soutenant des initiatives telles que la Lutte contre le Cancer du Sein, la BRVM a inscrit dans son agenda depuis 2018, des actions RSE en vue de soutenir des actions sociales dans les pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

 

Service Communication et Relations Publiques

BRVM & DC/BR