Top 5CoursVariation
ABJC1 2856,64%
CABC1 1254,17%
SDSC1 6603,75%
SHEC7702,67%
STAC7801,30%
Flop 5CoursVariation
FTSC1 855-7,25%
PRSC2 100-6,67%
NSBC5 800-3,33%
SOGC3 420-2,29%
BOAS3 505-1,96%
Activités du marché
Valeur des transactions1 186 432 086 FCFA
Capitalisation Actions8 132 289 244 401 FCFA
Capitalisation des obligations10 327 173 356 271 FCFA
BRVM-C218,60-0,25%
BRVM-30110,10-0,27%
BRVM-PRES102,23-0,17%

LA BRVM CLÔTURE L’ANNÉE 2023 EN TOUTE RÉSILIENCE.

Dans un contexte macroéconomique caractérisé par une reprise lente et inégale suivant les différentes régions du monde, sous l’effet des chocs exogènes et endogènes, les Bourses ont connu une année 2023 globalement positive grâce à une conjugaison de plusieurs facteurs : les initiatives des Autorités politiques et monétaires en vue d’éloigner le spectre d’une récession économique, la bonne tenue du commerce international, la résilience des entreprises, l’optimisme des investisseurs, la relative amélioration du moral des ménages en lien avec la tendance baissière de la poussée inflationniste, etc.

En effet, l’Indice MSCI WORLD a progressé de 22,1 % à la fin de l’année (contre -19,46 % en 2022) et le MSCI EMERGING & FRONTIER MARKETS a gagné 6,9 % (contre -22,46% en 2022).

Dans ce sillage, la plupart des Bourses africaines ont également terminé l’année 2023 dans le vert.

La BRVM n’a pas dérogé à cette tendance positive en affichant une bonne performance avec ses principaux indices orientés à la hausse à la fin de la dernière séance de l’année : indices BRVM 30 (+7,85 %) ; BRVM Prestige (+1,47 %) ; BRVM Composite (+5,38 %).

La capitalisation du marché obligataire s’est fixée à 10 302,27 milliards de FCFA (+15,41 %) et celle du marché des actions à quasiment 8 000 (7 966,95) milliards de FCFA (+5,38 %) confortant le positionnement de la BRVM à la 5ème place des Bourses en Afrique.

L’année 2024 est pleine de challenges pour la BRVM en raison de la poursuite de ses efforts pour l’accroissement du nombre de sociétés cotées notamment l’admission des PME, une meilleure intervention des investisseurs institutionnels, le développement de la culture boursière des populations, l’essor de la finance durable et de la finance islamique, l’ouverture de nouveaux marchés, l’accélération de l’intégration des bourses africaines et une plus forte implémentation de la technologie dans ses activités pour plus de célérité et de sécurité des transactions.
Bon réveillon et Bonne Année 2024 à Toutes et à Tous.